Comment apprecier nos vins rosé et blanc

Les  bouteilles de rosé et de blanc doivent être conservées couchées dans un emplacement frais et aéré.  

Les vins rosés expriment toutes leurs qualités et leur fraîcheur dans l'année qui suit la récolte. Il n'est pas conseillé de les garder au dela de deux ans. Trois ans peuvent convenir aux blancs.

La température idéale pour les déguster dans les meilleures conditions se situe entre 8 et 12°C.

En ce qui concerne les fontaines à vin, de conditionnement plus fragile, il est impératif de les stocker dans des lieux réfrigérés et de les consommer dès ouverture sous un mois. 

Comment et quand carafer ?

Idées préconsues et souvent erronées, tous les vins rouges ne sont pas bons à carafer.

Il est indispensable de carafer un vin rouge très structuré qui demande un peu d'oxygénation pour s'ouvrir et laisser apparaître toute la richesse de ses arômes. Ce sont généralement des vins de 5 à 10 ans élevés dans le bois et vinifiés à cet effet. La mise en carafe doit se faire 1h avant le repas.

Mais attention ! les vins plus anciens ne méritent pas la carafe. Il faut les préserver de toute agression. Les déboucher avant le repas et les servir précautionneusement pour ne pas altérer la richesse de leur teneur. 

Petite astuce pour faire épanouir, en début de millésime, un beau vin rosé ? Carafez-le !

Comment et quand carafer ?

Comment savourer nos rouges

Nos vins rouges vinifiés sur le fruit tels "Diane" , vin de plaisir et de gourmandise, doivent être consommés sous trois ans.

En ce qui concerne les vins d'élevage "Rocher des Croix" ou" Marlise" , les cartons  doivent être conservés couchés à 15° C.

S'ils ont été transporté, laisser les bouteilles au repos quelques jours avant de les consommer.

Il est conseillé de les ouvrir une heure avant la dégustation ou de les carafer. 

 

Saint Vincent, Patron des vignerons

La légende raconte que Saint Vincent s'arrêta un jour avec son âne au bord d'un champ de vignes.

  Quelques minutes d'inattention et l'animal avait brouté les sarments de quelques plants.

A la récolte suivante, les vignerons s'aperçurent que les pieds de vignes qui avaient été broutés par l'âne étaient plus productifs que les autres.

 L'animal venait d'inventer la taille et son maître fut consacré patron des vignerons.

 C'est la raison pour laquelle en janvier, les vignerons, peu rancuniers d'avoir appris leur métier par un âne, fêtent Saint Vincent pour le remercier de la récolte de l'automne précédent et pour qu'il protège celle à venir.

Saint Vincent,  Patron des vignerons